Comment utiliser le web pour les associations d’entreprises?

Comment utiliser le web pour les associations d'entreprises?

Et si vous profitiez du web à plusieurs ? Vous faites partie d’une association de commerçants, d’artisans, d’un groupe d’entrepreneurs, vous entretenez des bonnes relations avec les entreprises de votre rue ?

Alors profitez-en pour utiliser le web ensemble !

Ce concept existe déjà avec certains sites dédiés à des associations de commerçants ou intégrants celui de la Mairie ; est plus rare sur Facebook et Twitter (et trop peu mis à jour) et n’est quasiment pas mis en place sur Youtube, Instagram et les applications mobiles.

 

Voici une liste non exhaustive de types d’associations :

  • Commerçants et/ou artisans
  • Entreprises d’une rue
  • Entreprises d’un territoire spécialisées dans un domaine (Bio, fournisseurs locaux…)
  • Entrepreneurs
  • Entreprises de l’économie sociale et solidaire
  • Groupement de commerçants indépendants
  • ….

Pourtant, utiliser tous ces outils à de nombreux avantages pour de telles associations :

Une actualité toujours fournie sur les réseaux sociaux, par exemple si vous êtes 30 entreprises, le fil d’actualité de Twitter ou Facebook sera quotidiennement mis à jour si chacun en poste une seule par mois. Postez tous 3 photos sur Instagram et la page en aura 90, ce qui la rendra beaucoup plus attrayante.

Un site web très performant. Un site WordPress est parfait pour une entreprise, mais pour un groupement cela peut s’avérer coûteux, hors plus vous êtes nombreux plus l’addition sera réduite. Vous pourrez donc profiter d’un site web haut de gamme sans avoir à percer votre porte-monnaie.

Un meilleur référencement, autrement dit une meilleure visibilité sur le web. Vous serez tout d’abord plus présents et bénéficierez des liens présents sur le site de l’association et pointant vers votre site ou vos pages sur les réseaux sociaux, ce que l’algorithme de Google prend en compte.

Une aide des partenaires publics. Une association présente en ligne assure une certaine vitrine pour la ville ou au moins une partie, contactez votre mairie, le service économie de votre intercommunalité, le ou la présidente de votre association si vous en avez une, le manager de centre-ville, la CCI, la CMA. Vous pourrez obtenir des aides concernant la mise en place d’un site web optimisé ou d’une application mais aussi d’une aide à la gestion des pages de l’association sur les réseaux sociaux pouvant être faite par exemple par le président de l’association.

Alors comment profiter pleinement de cette puissance de groupe ? C’est ce que nous allons voir.

 

  1. Mettre en place un site web

Un site web dédié à un ensemble d’entreprises aura l’avantage de fournir aux personnes situées à proximité de trouver toutes les informations qu’ils recherchent sur les commerces/artisans/entrepreneurs… selon votre type d’association, en mettant en place les onglets suivants :

  • Accueil : Une liste de vos partenaires, des liens vers les réseaux sociaux, une présentation de l’entreprise.
  • Actualités : Un nouveau membre, des vacances, le début du marché de Noël.
  • La liste des entreprises : Une possibilité de recherche par filtres (secteurs, horaires emplacements)
  • Infos pratiques : Présentation de la ville, stationnement, comment accéder à la ville.
  • Contact : Mail, Téléphone, formulaire de contact
  • Chèques cadeaux : Comment en prendre en ligne, ou sont-ils utilisables
  • ….

Le but est de donner un maximum de renseignements pour convaincre les internautes de se rendre dans votre entreprise. Il peut s’agir d’informations en direct (quels entreprises sont actuellement ouvertes), concernant les fourchettes de prix (Hôtellerie, restauration), ou indiquant les promotions en cours dans les différentes enseignes. En bref : Tout ce qui peut convaincre les internautes de se rendre chez vous.

 

  1. Utiliser les réseaux sociaux

Comme je l’ai dit en préambule, votre nombre fera la force de l’association sur les réseaux sociaux : photos, textes, vidéos, faites vivre vos pages, des pages dynamiques seront plus consultées.

Pour les photos : Facebook + Instagram

Un fil d’actualité Facebook avec des photos est plus attrayant et donne un aspect humain à votre page.

Avoir une page Instagram bien étoffée vous distinguera de 99% des autres associations, facile de se faire une place au soleil et d’être plus visible.

Pour les messages : Facebook + Twitter

Des réseaux sociaux vivants engagent plus d’abonnés et d’engagement, vos fils d’actualité Facebook et Twitter seront plus facilement remplis que pour ceux concernant votre entreprise, étant donné leur nombre.

Pour les vidéos : Youtube + Facebook

Facebook et Youtube (qui n’est pas un réseau social j’ai menti 😉 ) ont leurs propres plateformes de vidéos, n’hésitez pas à profiter de leur audience pour les diffuser, ne vous contentez pas de les mettre sur votre site.

Un petit mot supplémentaire sur Facebook : Vous pouvez y ajouter des onglets comme la liste des entreprises, les photos, les événements… Moins détaillées que celles mises sur le site, les informations postées sur Facebook seront plus « faciles » à lire.

 

  1. Créer votre application

Créer et diffuser une application nécessite un vrai investissement et des compétences poussées, il faudra vous appuyez de véritable professionnel en la matière, demandez aux acteurs publics concernés de vous aider pour sa mise en œuvre en mettant à votre disposition des personnes qualifiées et pour son financement via des aides financières.

Concrètement cela vous permettra d’être accessibles sur smartphones, de plus en plus utilisés, et de profiter de la facilité d’utilisation des applications mobiles.

Plusieurs villes ont mis cette outil en place, qui ne concerne pas que les entreprises, mais les incluent, comme par exemple Bordeaux ma ville en poche, incluant recherche par filtre, contact ou infos pratiques ou encore Nantes dans ma poche proposant de localiser des entreprises, proposant un agenda ou encore des informations sur la circulation.

 

Mais est-ce que cela ne va pas avantager mes concurrents ?

Effectivement, vos concurrents profiteront aussi de cette présence, mais ensemble vous pourrez capter une partie des clients qui à partir du web effectuaient des achats ou choisissaient des services en ligne ou dans des zones périphériques. Votre quartier sera plus attractif et cela fera vos affaires et celles de vos concurrents.

Cette attractivité est d’ailleurs un enjeu crucial du maintien du tissu économique local, particulièrement dans les centres villes où les commerces de proximités souffrent de plus en plus, faire appel aux acteurs publics est donc tout à fait légitime puisque il s’agit d’une de leurs principales préoccupations.

 

Résumé :

  1. Créer un site web propre à l’association
  2. Assurer une présence continue sur les réseaux sociaux
  3. Mettre en place une application mobile propre à l’association

J’espère que cet article vous a plu, quant à moi je vous retrouve dans les commentaires pour toute question, remarque ou suggestion d’article. A tout de suite !

Laisser un commentaire